Netflix à l'affût du marché du jeu vidéo

Netflix à l'affût du marché du jeu vidéo

Crédit photo : Getty

D'Amazon à Google en passant par Facebook, les géants de la technologie et du divertissement essayent de percer dans le monde du Gaming et Netflix est le dernier en date à s'y intéresser aussi.

Des bruits de couloir se font l’écho du souhait de la plateforme de streaming d’embaucher un cadre de l’industrie vidéoludique et d’étendre ses activités en investissant dans le business lucratif des jeux vidéo.

L’entreprise considèrerait un pack de jeux similaire à l’offre d’abonnement en ligne d’Apple, Apple Arcade, selon un rapport du site « The Information », cité par « Reuters ».

Dans ce sens, Netflix a laissé la porte ouverte à l’idée qu’elle envisage s’intéresser au domaine du « divertissement interactif » sans pour autant confirmer publiquement son expansion potentielle dans le Gaming.

« Nos membres apprécient la variété et la qualité de notre contenu. C’est pourquoi nous avons continuellement élargi notre offre (…). Les membres préfèrent aussi s’engager plus directement dans les histoires qu’ils aiment, grâce à des émissions interactives comme Bandersnatch et You v. Wild, ou à des jeux basés sur Stranger Things, La Casa de Papel et À tous les garçons que j’ai aimés. Nous sommes donc ravis d’en faire plus avec le divertissement interactif », a déclaré un porte-parole de la société « The Information » et « Polygon ».

La société aux 200 millions d’abonnés voit clairement la valeur du Gaming en tant que propriété intellectuelle. Il n’est donc pas étrange ou surprenant de penser que Netflix voudrait commercialiser ses séries à travers de nouveaux jeux ou de complètement créer son propre paquet de jeux vidéo, estime « The Verge ».

Cependant, l’industrie du Gaming n’est pas sans risques, où même des studios bien établis et expérimentés font faillite et où les initiatives vidéoludiques de grandes entreprises échouent, a fait savoir Michael Patcher, analyste américain en jeux vidéo chez Wedbush, à « Business Insider ».

A noter que Google, Amazon et Facebook ont investi des centaines de millions de dollars dans l’industrie, mais aucun d’entre eux n’a réussi à s’imposer comme un acteur majeur sur le marché du Gaming.