Rentrée universitaire : le président de l'UM5 dévoile les nouveautés

Rentrée universitaire : le président de l'UM5 dévoile les nouveautés

L'université Mohammed V de Rabat

Près de 90.000 étudiants devront rejoindre les bancs des amphis à l'Université Mohammed V de Rabat. Se livrant au jeu des questions réponses de la MAP, son président Mohammed Rhachi revient sur les points saillants de cette rentrée universitaire.

Offre de formation, encadrement académique, activités parallèles, mesures face aux problèmes de massification, d’hébergement et de restauration et ambitions pour une excellence universitaire et scientifique, autant d’aspects abordés lors de cette entrevue.

1. La rentrée universitaire 2022-2023 a démarré dans les facultés et établissements de l’Université Mohammed V de Rabat. Quelles en sont les nouveautés ?

L’année universitaire 2022-2023 débute sous le signe d’un retour à la quasi-normalité. Près de 90.000 étudiants sont attendus pour cette rentrée à l’Université Mohammed V de Rabat, dont plus de 30.000 nouveaux inscrits prévus. Tous, ils ont rejoint (ou rejoindront) les bancs des amphis. Ils ont choisi une voie privilégiée qui a ses spécificités.

Cette année, on propose une offre pluridisciplinaire, diversifiée et innovante comptant plus de 280 filières, réparties en 6 pôles de formation : 42 en sciences de l’éducation, 43 en sciences humaines et sociales, 68 en sciences juridiques, économiques et de gestion, 124 en sciences techniques et ingénierie et 9 en sciences de la vie et de la santé.

Cette offre a été renforcée par de nouvelles filières touchant différentes disciplines telles que la licence d’études fondamentales en droit et économie (FSJES Agdal), le DUT en management des métiers du sport (EST de Salé), la licence professionnelle en cyber sécurité et ingénierie des systèmes (Faculté des Sciences) et le master spécialisé en systèmes mondiaux de navigation par satellites (Faculté des Sciences).

On travaille pleinement pour donner à chacun les meilleures conditions de travail, d’enseignement, de recherche et d’étude. Les défis posés par la pandémie de Covid-19 et les enseignements tirés de cette situation nous ont permis d’intégrer les aspects innovants de l’enseignement à distance.

L’année 2022-2023 sera marquée par de grands événements et la poursuite de projets majeurs pour l’Université Mohammed V de Rabat.

2. Qu’en est-il du corps professoral ? L’Université dispose-t-elle d’un effectif suffisant pour assurer l’encadrement des 90.000 étudiants inscrits cette année ?

Le nombre d’étudiants inscrits dans les établissements relevant de notre université, surtout ceux à accès ouvert, est monté en flèche pendant les dernières années.

Il est clair que les prochaines années seront marquées par des départs massifs des enseignants à la retraite, ce qui risque d’impacter le taux d’encadrement pédagogique. Pour faire face à cette problématique, des efforts gouvernementaux ont été consentis en matière d’octroi de postes budgétaires aux établissements universitaires.

Aussi, le nombre des demandes émanant de la part des enseignants pour prolonger leurs activités au-delà de l’âge de départ à la retraite reste en constante augmentation ces dernières années, ce qui permet de maintenir un certain niveau d’encadrement académique.

D’autres pistes sont aussi utilisées, notamment l’implication des doctorants, assistés par les enseignants chercheurs responsables des matières et des cours, surtout pour les travaux dirigés, avec des sessions de formation en pédagogie assurées dans le cadre de notre centre d’innovation pédagogique.

A cela s’ajoute le recours aux professionnels et experts du monde socioprofessionnel dans les activités d’enseignement, surtout dans les filières professionnalisantes (les DUT, les licences professionnelles, les masters spécialisés, etc.).

3. Nombre d’étudiants évoquent des problématiques, notamment la massification, l’hébergement et la restauration. Comment les rassurer ?

A l’Université Mohammed V, la massification, présente dans les filières fondamentales dans les établissements à accès ouvert, est un facteur de force et non une chose négative, étant donné l’importance du capital humain dans le développement socioéconomique de notre pays, notamment nos jeunes.

Toutefois, plusieurs travaux d’extension et d’aménagement ont eu lieu pour pallier à ce problème. Des amphithéâtres ont été construits dans plusieurs établissements notamment à la Faculté des Sciences, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines et à la Faculté de Médecine et de Pharmacie. Ces amphithéâtres ont permis d’augmenter notre capacité d’accueil et de réduire la massification notamment dans les établissements à accès ouvert. De nouveaux groupes de cours magistraux ont été aussi ajoutés en tenant compte des possibilités d’encadrement pédagogique, alors qu’un dispositif de réorientation est mis en place et sera renforcé dans l’avenir. L’étudiant se retrouve parfois bloqué dans la filière initialement choisie, sans possibilité de changer de cap en cours de route. Aussi, nous continuerons à mettre à la disposition de nos enseignants chercheurs et de nos étudiants des plateformes éducatives LMS gratuites comme Moodle, EDX, Google classroom, Microsoft teams.

Pour la question de l’hébergement, l’Université Mohammed V de Rabat a mis en place un certain nombre de structures d’hébergement pour faciliter la vie aux étudiants venus d’autres villes. Il s’agit de quatre résidences, à savoir la résidence des étudiantes à la Faculté des sciences de l’éducation (FSE), la résidence de l’École nationale supérieure d’informatique et d’analyse des systèmes (ENSIAS), la résidence de l’École nationale supérieure d’arts et métiers (ENSAM) et la résidence de l’École Mohammadia d’Ingénieurs (EMI). A cela s’ajoutent les possibilités de logement gérées par l’ONOUSC, pour lesquelles nos étudiants sont informés via les réseaux sociaux de notre université.

Concernant la restauration, les buvettes des établissements offrent des repas et des collations dont les tarifs sont spécialement étudiés pour s’adapter aux budgets des étudiants.

4. Y a-t-il des mesures supplémentaires que vous comptez prendre pour le bon déroulement de l’année universitaire ?

Le bon déroulement de l’année universitaire ne se limite pas uniquement au bon déroulement des études. Bien évidemment, nous encourageons nos étudiants à prendre leurs études au sérieux, mais nous désirons aussi qu’ils découvrent de nouveaux horizons tout en menant une vie estudiantine saine et équilibrée.

Chaque année, nous proposons à tous nos étudiants une grande variété d’activités sportives, culturelles et sociales. Ces expériences leur permettent notamment de faire de nouvelles rencontres, de s’engager dans la communauté universitaire et d’acquérir un équilibre de vie essentiel à leur réussite. Nous offrons également des activités spécifiques à l’intégration de nos nouveaux étudiants. D’ailleurs, deux activités phares marqueront le début de cette année :

● La caravane de la rentrée qui aura lieu tout au long du mois d’octobre. Il s’agit en effet de journées d’accueil, d’inscription et d’intégration des nouveaux étudiants en tournée des 13 établissements.

● La 2ème édition du trophée de l’intégration sportive qui aura lieu en novembre.

Outre ces activités, nos étudiants peuvent aussi participer à de nombreuses activités organisées en collaboration avec nos partenaires. Par exemple le 17 courant, l’Université a organisé en partenariat avec l’association Horizon vert un clean up day à la plage des nations.

Enfin, nos étudiants ont également accès à des services de santé, l’Université a créé le Centre médico-social qui regroupe des professionnels médicaux et sociaux qui sont à l’écoute des étudiants et leur proposent, à titre gratuit, des consultations, des conseils et une orientation médicale et sociale.

Notre Université s’engage à mobiliser toutes ses potentialités humaines et scientifiques pour guider ses étudiants, les accompagner et leur donner la meilleure formation possible et vivre une excellente expérience universitaire.