Tennis : Le sulfureux Kyrgios fait encore des siennes à Cincinnati

Tennis : Le sulfureux Kyrgios fait encore des siennes à Cincinnati

L'Australien Nick Kyrgios, connu pour ses excès de colère et ses écarts de comportement sur les courts de tennis, a encore fait des siennes, jeudi, lors du tournoi américain de Cincinnati.

Après une défaite en deuxième tour face au Russe Karen Khachanov 6-7 (3/7), 7-6 (7/4), 6-2, Kyrgios a eu un échange animé avec l’arbitre de la rencontre et a cassé deux raquettes, confirmant ainsi sa réputation de « Bad Boy ».

Il devra s’acquitter d’une amende d’un montant de 113 000 dollars notamment pour avoir quitté le court sans permission, proféré des obscénités et pour sa conduite antisportive envers son adversaire.

Commentant cet incident, Khachanov a reconnu le talent du tennisman australien, lui reprochant toutefois son manque de concentration, un comportement échauffé qui rend le jeu difficile à ses adversaires.

Kyrgios, vainqueur il y a deux semaines à Washington de sa sixième couronne en simple sur le circuit ATP, fait souvent l’objet de controverses. Entre autres bavures, la semaine dernière à Montréal, il avait provoqué l’arbitre en affirmant que « les serviettes n’étaient pas assez blanches ». Trois mois avant à Rome, Il avait écopé d’un jeu de pénalité pour « abus de langage » à la suite duquel il a abandonné.