"Traumatisée", Britney Spears demande à un tribunal de lever sa tutelle "abusive"

"Traumatisée", Britney Spears demande à un tribunal de lever sa tutelle "abusive"

La chanteuse pop Britney Spears, le 29 août 2016 à New York / Crédit photo: Abaca

La chanteuse pop Britney Spears a demandé à un tribunal de Los Angeles de lever la tutelle de son père dont elle fait l'objet depuis 13 ans, la qualifiant d'abusive.

La star de 39 ans, qui s’est exprimée mercredi pour la première fois publiquement sur ce sujet, a également avancé que l’équipe chargée de la gestion de ses biens et de sa mise sous tutelle, en particulier son père Jamie, a été extrêmement restrictive à son égard et a limité sa vie de diverses manières.

« Je pense que cette mise sous tutelle est abusive. Je ne pense pas pouvoir vivre pleinement ma vie », a déclaré Britney au tribunal dans une allocution par téléphone. « Je me sens ligotée, je me sens brutalisée et je me sens seule », a-t-elle dit.

La bataille judiciaire entre l’une des plus grandes pop stars du monde et son père est devenue une saga de longue haleine qui a donné naissance au mouvement « Free Britney » dans le monde entier, parmi ses fans et d’autres célébrités.

Britney Spears affirme que son père exerce un « contrôle total » sur sa vie et ses choix, ce qui l’a « traumatisée ». La chanteuse a demandé à engager son propre avocat, à réduire ses séances de thérapie et à mettre fin à la mise sous tutelle sans évaluation approfondie de sa santé mentale. Elle affirme que cet arrangement l’empêche de fonder une famille.

« Je veux pouvoir me marier et avoir un bébé. On m’a dit que je ne pouvais pas me marier », a déploré la star de la pop.

Les supplications de Britney font suite aux tentatives de son avocat commis d’office de retirer son père de la tutelle. L’été dernier, son avocat a déclaré au tribunal que Britney était « fermement opposée » au contrôle de son père sur ses biens et qu’elle souhaitait qu’il soit révoqué. Mais le juge a rejeté cette demande et a désigné un groupe financier indépendant, Bessemer Trust, comme co-conservateur chargé de gérer ses biens aux côtés du père.

L’équipe juridique de Jamie Spears a fait valoir que la mise sous tutelle a permis à la fortune de Britney de passer d’une situation d’endettement à un montant de 60 millions de dollars, assurant que sa seule motivation est son « amour inconditionnel pour sa fille et un désir farouche de la protéger de ceux qui tentent de profiter d’elle ».